Pascale m tayou expo

BOIS CÉLESTE

03 mai 2018 à 11h
ENTREE GRATUITE
ENDROIT : Galerie Le Manège à Dakar

Du 3 mai au 31 octobre

UN PROJET SPÉCIAL DE PASCALE MARTHINE TAYOU DANS LE CADRE DU IN.
EN COLLABORATION AVEC DOUZE ÉTUDIANTS DE L’ATELIER TAYOU À L’ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES BEAUX-ARTS DE PARIS (ENSBA)
GALERIE LE MANÈGE DU 4 MAI AU 31 OCTOBRE
VERNISSAGE LE 3 MAI À 19H SUIVI DE LA SOIRÉE DJ PROJET MONTPARNASSE.

« Cette flotte d’épines au-dessus de nos têtes n’est point une menace.
Voici venu l’heure rouge pour clore le temps des promesses,
l’heure métamorphose symbole du temps des vérifications,
le passé témoin du présent n’étant point un danger.
Voici venu l’heure exacte au carrefour de tous les temps
d’ici et d’ailleurs,
l’heure de l’émotion, celle de la raison au chevet des
passions humaines,
l’instant décisif, celle des urgences sous la charpente
du manège universel,
le futur au présent pour préparer le passé à venir aux
débats terrestres.
Voici venu l’heure du banquet sonore et de son béat de
battements de coeurs,
l’heure de la rénovation, du changement, de la

transformation, des impossibles,
l’heure des calembours sauvages et même celle d’une
devinette osée car …
le grain de sable n’est point une plage comme plage
sans sable n’existe point.
Voici donc venu le temps de la fin des temps,
Une histoire de bouts de bois en suspens là-haut,
L’attente du temps sublime pour une nouvelle
humanité.»
Pascale Marthine Tayou


Pascale Marthine Tayou (Nkongsamba, Cameroun, 1966) est connu internationalement depuis les années 1990 et plus encore depuis sa participation à la Dokumenta 11 en 2002 et à la Biennale de Venise en 2005 et 2009. Au début de sa carrière, Pascale Marthine Tayou prend un double nom au féminin. Il se distancie ainsi ironiquement de l’idée d’artiste démiurge, de la catégorisation homme / femme et de toute limitation géographique ou culturelle.
Ses oeuvres construisent des ponts entre les civilisations et révèlent les liens ambigus entre l’homme et la nature. Mais elles soulignent
surtout que ces différentes relations sont le fruit de constructions sociales, culturelles et politiques. La variabilité caractérise son travail. Il explore tous types de médiums - sculpture, installation, dessin, vidéo - et bien que les thèmes abordés soient multiples, ils prennent tous pour point de départ l’image de l’artiste.

A creative story by Nelamservices