Ken bugul mbougar sarr et elgas

KEN BUGUL, MBOUGAR SARR ET ELGAS

mardi 09 avr. 2019 à 18H00
ENTREE GRATUITE
ENDROIT : Salle de Cinéma à Dakar

Si Ken Bugul passe par sa propre vie pour peindre et faire vivre les mots, Mbougar et Elgas n’en font pas moins grâce à leur style direct et accusateur qui secoue le lecteur dans toute la trame de leur livre.
On a tenté de faire un parallèle de leur récits, même si comparaison n’est pas raison, Chaque livre cité donne une image terrible, crue et hypocrite de la société sénégalaise. 

« Nous sommes très nombreux dans ce pays à être de formidables comédiens sur la scène religieuse, histrions déguisés, masqués, grimés, dissimulés, virtuoses de l’apparence, jouant si bien que nous arrivons non seulement à duper les autres, mais à nous convaincre nous-mêmes de l’illusion que nous créons ....» De purs Hommes, Mbougar Sarr 

« Devant la maisonnette de Drianké, il y’avait des petits bancs ....Des hommes mariés, des jeunes lle, des jeunes femmes venaient ..... pour l’interdit .......boire de la bière, du rosé, du vin rouge, du sangara en, parlant et en riant.....dans la rue félix faure, la prière c’était la vie. Prier c’était vivre, c’était aller tout droit » Rue Felixe Faure, Ken Bugul 

« Arrêtons-nous le temps d’une escale chez les jeunes lles qui émaillent le Sénégal ... on les voit, la mamelle abondante, les fesses rebondies et cambrées, la bouche suintante de glos, courir aux manifestations divertissantes, toujours prêtes à dégainer la séduction...... » Un Dieu et des mœurs, Elgas 

A creative story by Nelamservices

Related Links

Resource Links